Diarrassouba Souleymane, Ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME et la représentante des industriels

Noix de Cajou : Le gouvernement ivoirien ambitionne une transformation de 50%

Vues: 476
Lecture: < 1 minute

 Le Gouvernement ivoirien ambitionne de transformer d’ici l’année prochaine, 50% de sa production de noix de cajou contre seulement 7% en ce moment.

Selon le site du gouvernement, une convention a été signée lundi entre l’Etat de Côte d’Ivoire et huit entreprises industrielles de transformation du cajou. La Côte d’Ivoire produit 700 mille tonnes d’anacarde par an.

  1. Adama Koné, ministre de l’Economie et des Finances,  a rappelé au cours de la signature de cette convention, les mesures fiscales incitatives spécifiques aux investissements réalisés dans le secteur de la transformation locale. Il s’agit entre autres, de l’exonération des droits de douanes et de la TVA sur les lots de pièces de rechange (celle-ci est fonction de la zone d’investissement) et l’octroi d’un crédit d’impôt en phase d’exploitation sur une période de cinq ans renouvelables une fois après évaluation

Au nom du Groupement des industriels du cajou de Côte d’Ivoire (GIC-CI), Moustapha Touré, a rassuré que son Groupe « sera toujours aux côtés du gouvernement, afin de l’accompagner dans le domaine de la transformation de la noix de cajou ».

C’est M. Diarrassouba Souleymane, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME  qui a paraphé les documents avec les industriels sous le regard du ministre Koné Adama, représentant le premier Ministre Amadou Gon.

 

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart