Opérations des Nations unies dans le monde: 7 des 14  opérations de maintien de la paix, en Afrique

Vues: 244
Lecture: 2 minutes

Le conseiller technique du ministre de la défense, Jean-Jacques Konadjé, président du comité d’organisation de la 4ème Session internationale de réflexion stratégique sur les opérations de maintien de la paix a souligné à l’ouverture des travaux, à Grand-Bassam, le lundi 20 mai 2019, le nombre croissant des opérations de maintien de la paix sur le continent.

Il a indiqué qu’en 2019, sur les quatorze opérations de maintien de la paix dans le monde, sept sont situées en Afrique. «Au titre de l’année 2019, sept des quatorze opérations de maintien de la paix des Nations unies se situent en Afrique. D’ailleurs, il s’agit des sept missions onusiennes les plus importantes en termes de coûts et d’effectifs.

L’ensemble de ces missions qui se déroulent en terre africaine, représente un peu plus de 80 % des forces militaires et civiles de l’Onu, engagées sur le terrain dans le monde. D’ailleurs, une grande part des budgets et des besoins des Nations unies sont consacrés à ces missions», a-t-il révélé. Il en déduit, dès lors, que l’Afrique représente le centre des préoccupations des Nations en matière des opérations de maintien de la paix et occupe plus de 60 % de l’agenda du Conseil de sécurité.

   Le directeur général de l’administration et des finances des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI), le général Koné Mambé, a soutenu que cette rencontre revêt plusieurs enjeux. «Cette session apparaît comme un cadre de partage d’expériences entre différents acteurs impliqués dans les opérations de maintien de la paix en Afrique et ailleurs.

Il s’agit pour les différents acteurs de confronter leurs différents points de vue, de créer une synergie d’actions dans les nouvelles orientations en matière de maintien de la paix sur le continent africain», a-t-il soutenu.

Avant d’inviter les participants à faire l’inventaire des opérations de maintien de la paix, à identifier les obstacles majeurs auxquels se heurtent les opérations de maintien de la paix en Afrique, à mettre en relief de la contribution des Etats africains et des organisations régionales aux opérations de maintien de la paix en Afrique et à faire des recommandations concrètes, en vue de faire de l’africanisation du maintien de la paix une réalité.

76 auditeurs dont 30 nationaux et 46 internationaux, originaires de 20 pays d’Afrique et de six communautés économiques d’Afrique prennent à cette 4ème session internationale de réflexion stratégique. Elle va durer cinq jours. Treize communications vont être prononcées en plénière par une dizaine de conférenciers, venus également d’Afrique et aussi de l’Europe.

Cette 4ème session de réflexion internationale stratégique sera particulièrement marquée par des travaux en comités qui permettront aux auditeurs de pousser plus loin la réflexion, en vue de recommandations concrètes. Tous ces travaux vont aussi  faire l’objet d’une restitution à la fin de la session.

                             César Ebrokié

                   ebrokiecesar@gmail.com

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart