Poursuites judiciaires: Assosa Adou renvoyé devant le tribunal de première instance

Vues: 216
Lecture: < 1 minute

Saisie par le procureur de la République pour connaître de l’affaire l’opposant au Dr Assoa Adou, l’un des responsables de la dissidence du Front populaire ivoirien (FPI), la Cour de Cassation s’est prononcée hier. Dans une brève audience, Chantal Camara Nanaba, la présidente de séance a estimé recevable la requête du procureur. Elle a désigné le Tribunal de première instance du Plateau pour instruire l’affaire.

Assoa Adou est accusé par le procureur d’être à la base des actes de vandalismes enregistrés dans certains centres d’enrôlement. En effet, il y a quelques semaines des groupes de jeunes ont envahi des centres, à Gagnoa, Yopougon et bien d’autres localités pour s’en prendre aux agents enrôleurs et au matériel. Le procureur accuse l’ancien ministre d’avoir favorisé cela à travers ses déclarations.

Le conseil du Dr Assoa Adou avait mis en avant le statut d’ancien ministre du concerné pour s’opposer à ce qu’il réponde aux convocations à lui adressée par la justice.

 

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart