Présidentielles de 2020 : Une organisation demande aux acteurs politiques de mettre en avant les intérêts des Ivoiriens.

Vues: 282
Lecture: < 1 minute

Mettre de côté les intérêts personnels pour privilégier ceux des Ivoiriens afin de garantir un scrutin apaisé en 2020. C’est une recommandation de l’Organisation internationale d’assistance (OIA) aux acteurs politiques ivoiriens. Olivier Dah, président de la structure a fait cette requête, le samedi 22 février à une conférence de presse, à Cocody.  « Au regard de cette situation, l’OIA estime qu’il serait bon et sage que les acteurs politiques ivoiriens jouent franc jeu en mettant en avant les intérêts de la Nation et leurs intérêts », dira-t-il et d’ajouter : « Ce serait faire preuve  de maturité. En réalité l’opposition et le pouvoir peuvent bien arriver à accorder leurs violons ».

Evoquant le cautionnement à la présidentielle, le président de l’OIA a coupé la poire en deux en suggérant que le montant soit compris entre 50 millions et 100 millions de francs.

Par ailleurs, l’Organisation internationale d’assistance propose la création du Haut conseil pour les élections (HCE). Une structure qui serait un cadre de concertation et de discussions permanentes entre les acteurs politiques. L’OIA a proposé également que le gouvernement revienne sur la composition de la CEI pour la rendre crédible et consensuelle. « Pour renforcer la crédibilité de la Cei en vue de la transparence des résultats acceptés par tous, nous faisons ce plaidoyer auprès du gouvernement pour intégrer les parties de l’opposition et de la société civile dans la Commission locale de la Cei », a affirmé Olivier Dah.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart