Presse ivoirienne: Deux autres patrons de presse condamnés

Vues: 130
Lecture: < 1 minute

5 millions d’amandes, à raison de 2,5 millions par personnes. C’est l’amende infligée ce mardi 31 mars par la justice à Vamara Coulibaly et Paul Koffi, respectivement directeur de publication de l’Inter et Nouveau Réveil, deux quotidiens de la place. Ils ont été reconnus coupables de diffusion de fausses nouvelles. Et pourtant, les confrères n’ont fait que leur travail en rendant publique un communiqué édicté par le collectif des avocats du ministre Alain Lobognon.  La justice estime que l’information était fausse donc, en la relayant , les journalistes se rendaient coupable de diffusion de fausses information.

Depuis quelques temps, les poursuites contre les journalistes assorties de peines d’amandes s’enchaînent au point où l’on dénonce un acharnement contre la place.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart