Raid en Libye : Des migrants tués

Vues: 267
Lecture: < 1 minute

Le centre de détention des migrants de Tajoura, dans la banlieue de Tripoli, a été touché par une frappe aérienne le 2 juillet. Cette frappe a fait au moins 44 migrants tués et plus de 130 personnes blessées.

Dans un communiqué, le gouvernement d’union nationale, basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale, a dénoncé cet acte de « crime odieux », et attribue l’attaque au camp de Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est libyen qui mène une offensive depuis début avril pour s’emparer de la capitale libyenne.

L’Armée nationale libyenne de Khalifa Haftar a nié avoir touché le centre de détention de migrants lors du raid aérien.

 

Cédric Barnet

(Stagiaire)

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart