Remaniement ministériel: Mabri Toikeusse débarqué, Albert Flindé fait son entré

Vues: 157
Lecture: 2 minutes

Pour les observateurs avertis de la scène politique, le limogeage de Mabri Toikeusse du gouvernement, ce mercredi 13 mai, n’est pas une information. Depuis que le 12 août, au conseil politique du RHDP, il a ouvertement affiché  son opposition à la désignation d’Amadou Gon comme candidat de la coalition au pouvoir. Certes ces derniers temps, il y a eu un revirement spectaculaire de situation laissant croire que le leader de l’UDPCI était rentré dans les rangs, mais pour les sources crédibles, du côté du pouvoir, le divorce était déjà consommé.

Albert Mabri Toikeusse quitte le gouvernement pendant qu’Albert Flindé, son adversaire direct à l’UDPCI est bombardé ministre de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger. Comme on le voit bien ici, on est en plein dans une machination contre Mabri Toikeusse pour son refus de soutien à la candidature d’Amadou Gon à la présidentielle de 2020. Il y a pire ! Selon les indiscrétions, le régime Ouattara réserve un enfer à l’ex-ministre de l’enseignement supérieur. Ainsi dans les semaines à venir, il est probable que la crise latente à l’UDPCI débouche sur une éviction du leader naturel du parti arc-en-ciel. Un scénario à la MFA qui voit le triomphe des militants du parti proche du pouvoir. Les sources parlent également de possibles poursuites judiciaires contre l’ex-ministre.

A la faveur de ce remaniement, Ally Coulibaly, précédemment, ministre de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’étranger et ministre intérimaire des Affaires étrangères, a été confirmé ministre des Affaires étrangères. Raymonde Goudou Coffie est nommée ministre de la culture et de la Francophonie ; Philippe Légré Dakpa, ministre des Affaires maritimes Mabri Toikueusse est remplacé par Adma Diawara, nouveau ministre de l’enseignement supérieur ; Roger Adom est nommé ministre de la modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public.

Par ailleurs Beugré Mambé et Augustin Thiam respectivement gouverneurs autonomes des Districts d’Abidjan et Yamoussoukro, sont nommés ministres de ces collectivités.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart