DERNIÈRES INFOS

Royaume-Uni : Un autre ministre de Boris Johnson démissionne

Vues: 39
Lecture: 1 minute

Le Brexit est en train de devenir un casse-tête chinois pour les premiers ministres britannique. Après son petit frère, Ed Johnson, secrétaire d’Etat chargé des entreprises, de l’énergie et de la stratégie industrielle, c’est au tour de Amber Rudd, Ministre du travail et des retraites, d’annoncer sa démission du cabinet de Boris Johnson.

Pourquoi ? En raison de son désaccord avec la stratégie de sortie de l’Union Européenne (UE) –Brexit – de son premier ministre. « Je ne peux pas rester alors que des bons, loyaux conservateurs modérés sont exclus », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

La ministre et députée réagit ainsi, à l’exclusion de 21 députés du parti conservateur au pouvoir. Ils ont voté en début de semaine, avec l’opposition travailliste, la proposition de loi destinée à éviter un Brexit sans accord. Ce que veut Boris Johnson. C’est-à-dire, sortir de l’UE le 31 octobre prochain.

L’ex-ministre du travail qui à la fois le gouvernement et le Parti conservateur. Pour elle, le fait d’expulser 21 députés est un « assaut à la décence et à la démocratie ».

Amber Rudd estime dans son communiqué que Boris Johnson ne veut pas d’une sortie négociée de l’UE. Ce qu’elle avait cru en acceptent de rentrer au gouvernement. Il veut plutôt, selon elle, d’un Brexit sec. Dès lors, ce n’est pas la bonne stratégie pour elle.

 

Coulibaly Zié Oumar

 

 

commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart