Shirley Ayorkor Botchwey, ministre ghanéenne des Affaires étrangères : « Pour moi, aucune crise ne peut se régler sans dialogue ».

Vues: 36
Lecture: < 1 minute

Shirley Ayorkor Botchwey ministre Ghanéenne des Affaires étrangères et de l’intégration régionale, à la tête d’une délégation ministérielle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à Abidjan, depuis hier dimanche 18 octobre, a déclaré au sortir d’une rencontre avec les candidats Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié à la résidence du président du PDCI, a déclaré, « Pour moi, aucune crise ne peut se régler sans dialogue ». Une façon de dire sa foi dans la mission de bon office engagée par l’organisation sous-régionale pour tenter de désamorcer la crise politique actuelle en Côte d’ Ivoire. La diplomate ghanéenne a renvoyé la presse à plus tard pour se prononcer sur le processus en cours, via un communiqué.

Pascal Affi a soutenu que le processus ne fait que commencer. Il a dit toutefois sa confiance dans l’aboutissement de ces tractations.

La rencontre a débuté à 12h25 min et s’est achevée à 13h 50 min. La ministre ghanéenne était accompagnée de Francis Béhanzin commissaire aux Affaires politiques et sécuritaires de la CEDEAO ainsi que  Babacar Carlos, le représentant résidant de la CEDEAO à Abidjan.

                                                                      César Ebrokié

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart