Signature de protocole d’entente : Une plateforme unique des PME lancée

Vues: 357
Lecture: < 1 minute

Le Mouvement des petites et moyennes entreprises de Côte d’Ivoire (MPME), la Confédération générale des petites et moyennes entreprises De Côte d’Ivoire (CGME), Confédération des Petites et moyennes entreprises (PME) et Petites et moyennes industries (PMI) du Bâtiment et des travaux publics (BTP) en Côte d’Ivoire et Groupement des associations et fédération des PME (GAFA PME)…ont signé mardi, à l’auditorium de la CNPS, au Plateau, un protocole d’entente en vue de la mise en place d’une plateforme regroupant l’ensemble des faitières.

Félix Anoblé, le ministre des PME a expliqué que l’union des faitières va permettre de rendre les PME compétitives, en les sortant de l’ornière dans lequel ils sont plongées depuis belle lurette. A cet égard, il a souligné que le secteur souffre d’une inorganisation criante qui fait que les financements dégagés par l’Etat pour la promotion de l’entrepreneuriat ne sont pas captées. Les PME ne sont pas organisées. Ils sont dans l’informel », a-t-il affirmé. Félix Anoblé s’est défendu de vouloir mettre en place une structure à la solde comme le prétendent certains. Poursuivant, le ministre des PME a exhorté les uns et les autres à se mettre sérieusement au travail et à préparer la rencontre du 5 octobre avec le Premier ministre qui, dira-t-il, crois en la force des PME pour faire décollage du développement.

Joseph Amisa, porte-parole des faitières de petites et moyennes entreprises  a abondé dans le même sens en évoquant les problèmes de leadership n’ont permis jusque-là aux PME de se regrouper. Il a conseillé les responsables des faitières d’agir dans le sens de la cohésion  pour donner corps à ce projet qu’il présente comme salvateur.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart