Situation socio-politique: Une Ong internationale lance un appel à l’apaisement

Vues: 416
Lecture: < 1 minute

« Nous invitons toutes les couches sociales à faire preuve de médiations et de négociation publique, notamment, les organisations syndicales, patronales, les organisations non gouvernementales (ONG) » Olivier Tia Dah, président de l’Organisation internationale d’Assistance (OIA) a  lancé un appel à l’apaisement du climat politique pré-électoral, le vendredi 27 décembre, à une conférence de presse, à Marcory. Faisant référence aux récents événements liés au retour manqué l’ex-président du parlement au pays, il a demandé aux Ivoiriens de tout mettre en œuvre pour la protection de la paix. La paix pour laquelle, dira-t-il, la conjugaison des efforts de tous est nécessaire. « Nous voudrions une fois encore souligner à quel point cette question sur le renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité du pays est opportun. Nous formons le vœu qu’elle se traduise par une mobilisation accrue de toutes les parties prenantes en ce domaine, où le succès exige la conjugaison judicieuse du devoir de responsabilité et d’une vision à long terme », dira-t-il.

Le président de l’OIA a fait savoir que pour la présidentielle de 2020 sa structure a décidé d’initier un plan d’action de paix dénommé Comité permanent de paix (CPP), à travers des actions de préventions des conflits et de renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. « L’objectif du CPP par son projet est de contribuer à la création d’un climat de paix et de confiance à travers des recherches solutions, des messages forts de sensibilisation à la paix délivrés par les leaders politiques eux-mêmes, les acteurs de la société civile, religieux et partenaires de la Côte d’Ivoire, à l’endroit de la population » a expliqué Olivier Tia Dah.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart