DERNIÈRES INFOS

Situation socio-politique: Une plateforme de leaders croyants œuvre pour éviter une autre guerre à la Côte d’Ivoire

Vues: 145
Lecture: 2 minutes

Une caravane pour la promotion de la paix, la réconciliation nationale et le développement sillonnent les villes de Côte d’Ivoire, depuis le dimanche 12 janvier. Objectif ? Sensibiliser les Ivoiriens à se mobiliser pour sauvegarder la paix en évitant une autre crise au pays. Intitulé « Bâtir une Côte d’Ivoire unie et réconciliée », la caravane initiée par la Plateforme des leaders croyants pour la réconciliation, la cohésion sociale et le développement  (PLCRD) a démarré à Gagnoa, par une messe à la cathédrale. Une célébration qui a été suivie de visites et de rencontres d’échanges aux autorités administratives et politiques de Gagnoa.

Le programme prévoit plusieurs autres rencontres avec les responsables d’associations, les structures de jeunesse et de femme, les coopératives, les opérateurs économiques, les responsables religieux. Entre autres initiatives, la formation des jeunes à la gestion des conflits, des festivals, des veillées de prière ainsi que des initiatives sportives.

Au lancement de l’événement, le mardi 7 janvier à la Maison Mère de la communauté du divin amour (CMDA), à la Riviera Palmeraie, la PLCRD, Madeleine Yao a expliqué que « la plateforme est un projet mis en place officiellement le 18 octobre 2018 et qui bénéficie à cet effet de l’approbation et de l’adhésion complète des autorités administratives et de tous les grands leaders au forum des confessions religieuses ». La présidente a indiqué que depuis son lancement la plateforme a mis en œuvre des projets d’actions sociales et de médiation en réalisant des activités majeures à large impact, notamment les journées de l’unité, de la paix et de la Cohésion sociale.

Au plan social, la plateforme œuvre, la plateforme œuvre dans le sens de l’éducation au civisme et à la citoyenneté, de la formation des jeunes et de la femme au leadership, à l’entrepreneuriat et à l’autonomisation.

Après Gagnoa, la Caravane parcourra Bouaké, Man, Abidjan, Abengourou et Korhogo.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart