DERNIÈRES INFOS

Techniques de plaidoyer: Médecins du monde outille les associations communautaires

Vues: 57
Lecture: 2 minutes

Un atelier sur la formation des associations communautaires portant sur les techniques de plaidoyer pour l’adoption du programme de réduction des risques et renforcer le réseautage et les créations d’alliance a ouvert hier à l’espace Manvy sis à Cocody Angré 7ème tranche.

A l’initiative de l’Ong Médecins du monde (Mdm), cette formation a pour but de renforcer la capacité des associations communautaires afin d’influencer les processus politiques et de prise de décision concernant les droits des usagers de drogues.

Selon M. N’Dri Claude Arsène, responsable plaidoyer Mdm, le plaidoyer est un processus visant à influencer les décideurs pour parvenir à un changement de politique. Il est axé sur l’information et l’accompagnement des décideurs avec des informations précises et pertinentes sur le problème de la prise en charge des usagers de drogue. Et pour mieux l’appliquer, il est crucial de former les Usagers de drogues (Ud) sur les techniques d’application du plaidoyer.

« Il faut donner les moyens aux Ud de se défendre, de défendre leur cause. En Côte d’Ivoire la loi 88-686 du 22 juillet 1988 réprime sévèrement l’usage de la drogue, le trafic illicite des stupéfiants, des substances psychotropes et des substances veineuses. Il faut donc échanger avec eux et les accompagné dans le processus de plaidoyer » a-t-il affirmé.

La réduction des risques liés à l’usage de la drogue (RdR), est un processus qui concerne les lois et programmes pratiques qui visent à réduire les conséquences au niveau socio-économique et au niveau de la santé.

Elle s’intéresse à la prévention des risques sur les personnes, problèmes dermatologiques, problèmes cardio-vasculaire, infection bactériennes et virales a transmission sanguines ou cutanées telles que le VIH, la tuberculose, l’hépatite B etc… plutôt que sur la consommation des drogues. Elle  bénéficie essentiellement aux personnes qui consomment la drogue et à leurs familles, et a toute la communauté.

Marie Axelle Tano

(Stagiaire)

 

commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart