Université de Cocody : 800 étudiants reprennent leur année sous condition

Vues: 525
Lecture: 2 minutes

Le Conseil de l’université Félix Houphouët Boigny (Université FHB) a décidé ce matin de faire reprendre leur année académique à 800 étudiants de différents  niveaux (Licence, Master voire Doctorat). Pourquoi ? Parce que non inscrits au titre de l’année académique 2017-2018.

Une académique qui va maintenant commencer car l’université FHB accuse un gros retard. Ainsi, alors que ça devrait être l’année académique 2019-2020, elle est encore à l’année académique 2017-2018.

Pour ledit Conseil,  ils sont inexistants dans le fichier de  cette université. Et par conséquent, leur admission en année supérieure est  nulle et de nul effet.

Pendant plus d’une demi-heure, Pr Affian Kouadio, vice-président de l’université FHB, chargé des Enseignements et de la Vie universitaire, a instruit les journalistes sur la responsabilité de ces étudiants.

Animant pour la circonstance, cet après-midi, une conférence de presse, dans la salle dudit Conseil. « Cette conférence de presse, nous donne l’occasion de rappeler l’importance des inscriptions et réinscriptions dans une université. C’est après s’être inscrit qu’on acquiert le statut d’étudiant.

Et c’est à partir de ce moment là que l’université reconnait  l’apprenant comme faisant partie de son effectif. Il acquiert le statut d’étudiant et a le droit d’accéder à l’espace universitaire et de participer aux activités pédagogiques. L’université a l’obligation de délivrer à cet étudiant,  un diplôme, un certificat, ou une attestation si celui-ci passe avec succès les évaluations », a-t-il affirmé.

  Mais tout n’est pas perdu pour ces 800 étudiants. Le Conseil  leur donne l’opportunité de poursuivre leurs études. A condition, selon Pr Affian Kouadio,  de remplir une fiche de demande de réintégration. Qui leur  permettra, a-t-il poursuivi, non pas de passer en année supérieure, mais de reprendre l’année  académique et poursuivre sereinement leurs études supérieures.

   “L’université a ouvert les inscriptions et réinscriptions au titre de l’année 2017-2018, du 30 novembre 2017  au 2 mars 2018. Normalement, à cette date, comme dans toutes les universités du monde, aucun individu ne devrait se présenter à la scolarité pour réclamer une inscription. Mais pour prendre en compte d’éventuels retardataires, trois prorogations ont été accordées au terme desquelles 51.588 étudiants se sont inscrits.

Tout au long de ce processus qui a duré des mois, une campagne de sensibilisation qui avait pour thème [zéro non inscrit, au titre de l’année universitaire 2017-2018] , a été menée par le bureau de la Fesci, les délégués d’amphithéâtre et la Scolarité », a-t-il fait comprendre à la presse.

  Concomitamment à cette conférence de presse, plusieurs dizaines d’étudiants, victimes de cette décision, ont improvisé une manifestation pacifique, sur l’esplanade de la présidence de cette université,  pour réclamer l’annulation de cette décision.

 

Charles Bédé

charlesb97@yahoo.fr

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart