Les tijanis lors du wazifa international 2019 à la mosquée du Plateau en Côte d'Ivoire

Wazifa Internationale 2019: Les tijanis ont prié pour la paix en Côte d’Ivoire

Vues: 169
Lecture: 2 minutes

Les tijanis ont prié pour la paix en Côte d’Ivoire – à l’aube de l’élection présidentielle de 2020 –  et en Afrique de l’Ouest – en proie à la menace djihadiste –  et pour leur unité. C’est le résumé de la première édition de la Wazifa internationale 2019 qui s’est déroulée le samedi 7 et le dimanche 8 décembre derniers à la grande mosquée d’Abidjan-plateau qui a refusé du monde.

La Wazifa, grande rencontre de haute spiritualité a réuni dans un même lieu plusieurs délégations dont celle du Burkina Faso, du Sénégal, du Bénin, du Togo, du Niger, de la Guinée, du Mali et celles des contrées du pays.

A en croire, Cheick Moustapha Sonta, khalife général, c’est dans le but de raffermir et d’étendre cette fraternité musulmane à l’ensemble de tous les tidjanis de l’Afrique de l’Ouest, que la Tariqa Tidjani de Côte d’Ivoire a organisé cet évènement. D’autant plus que le monde est fortement meurtri par les violences.

Selon Ali Bamba, président du Comité National de Coordination des activités de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire (CNCATCI) : « cette édition est placée sous le signe de l’union international des tidjanis. Après avoir prôné l’union dans les quartiers, dans les communes, dans les villes, dans les régions, le Cheick Moustapha Sonta, khalife général a décidé de lancer cet appel au-delà des frontières en invitant aujourd’hui les khalifes des différents pays de la sous-région afin d’œuvrer pour l’essor de la Tidjaniya », a-t-il indiqué.

A cette occasion, les populations ont assisté à un concours de mémorisation et de psalmodie du saint coran par les 10 meilleurs élèves de toutes les écoles coraniques du pays. Ce concours est doté du prix d’honneur de sa majesté Mohamed VI, Roi du Maroc et prix d’excellence Alassane Ouattara, président de la république de Côte d’Ivoire. Aussi, s’est-il tenue une conférence publique axée sur l’apport du soufisme dans l’éveil de consciences des africains, des séances d’invocation collective.

Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, par ailleurs représentant le Roi du Maroc, s’est dit fier de cette noble communauté musulmane avant de féliciter Cheick Moustapha Sonta pour l’initiative bien pensée.

 

 

Khader Coulibaly

(Stagiaire)

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart